FAO : Plan d’Actions pour les jeunes ruraux

La Conférence de la FAO en 2017 a souscrit à l’appel à l’élaboration d’un plan d’action en faveur des jeunes ruraux qui traite de l’importance de rendre les zones rurales plus attrayantes pour les jeunes femmes et hommes. Sous l’égide du Comité de l’agriculture (COAG), le Plan d’action en faveur des jeunes ruraux a été élaboré et présenté lors de la vingt-septième session du Comité en 2020. Pour renforcer les domaines de collaboration et de synergie dans le Plan d’action en faveur des jeunes ruraux, la FAO, en 2019, lors de l’élaboration du Plan, a entrepris des consultations avec les États membres ainsi qu’avec les organismes ayant leur siège à Rome : Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM), ainsi que plusieurs autres entités des Nations Unies (ONU) et plus particulièrement l’Organisation internationale du travail (OIT), la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO),  l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), le Fonds international des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’ONU Femmes et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) en tant que membres conjoints du Réseau inter-agences des Nations Unies pour le développement de la jeunesse (IANYD).

Des consultations ont également eu lieu avec : les points focaux des divisions et des régions de la FAO pour les enfants et les jeunes, le réseau Young UN, le réseau des jeunes du PAM et d’autres réseaux mondiaux et régionaux de jeunes, tels que la Youth Alliance for Zero Hunger, le Grand groupe des Nations Unies pour les enfants et les jeunes (MGCY) et les Jeunes professionnels pour le développement agricole (YPARD). Les résultats de ces consultations sont reflétés dans le Plan.

Le document présente un plan d’action quinquennal (2021–2025), articulé autour de cinq domaines thématiques (axes) afin de faire avancer la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en donnant aux jeunes ruraux des deux sexes les mêmes moyens d’action. Dans son Cadre stratégique (2022–2031), la FAO a identifié les thèmes : l’égalité femmes-hommes, les jeunes et l’inclusion (afin de réduire les inégalités et de ne laisser personne de côté), comme des questions transversales importantes qui doivent être prises en compte dans l’ensemble des programmes de l’Organisation et qui nécessitent une visibilité particulière. Cette approche vise à promouvoir une intégration et une opérationnalisation plus systématiques de ces thématiques dans l’ensemble des activités de la FAO. Les quatre améliorations identifiés – en matière de production, de nutrition, d’environnement et de conditions de vie – reflètent les aspects économiques, sociaux et environnementaux interdépendants des systèmes agroalimentaires et orientent la manière dont la FAO entend contribuer directement aux objectifs de développement durable (ODD), tout en intégrant les jeunes dans son travail et spécifiquement dans ses vingt domaines prioritaires du Programme (DPP).

Ce plan d'actions de @FAO (2021–2025) présente 05 domaines thématiques (axes) pour faire avancer la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en donnant aux jeunes ruraux des deux sexes les mêmes moyens d’action. Cliquez pour tweeter

Dans son Plan à moyen terme (2022–2025), la FAO reconnaît que les jeunes, en tant que futurs gestionnaires de systèmes agroalimentaires, doivent être explicitement ciblés pour assurer un développement économique inclusif qui permettra de résister aux crises et aux bouleversements futurs et qui contribuera à la réalisation des ODD. Le Plan d’action en faveur des jeunes sert de guide pour la mise en œuvre, le suivi et l’établissement de rapports des activités de la FAO qui concernent les jeunes et leurs besoins.

L’objectif du présent Plan d’action en faveur des jeunes ruraux est de faire avancer la réalisation des ODD en donnant aux jeunes ruraux des deux sexes les mêmes moyens d’action, en protégeant les enfants et les autres groupes de jeunes exclus, en revitalisant les zones rurales grâce à des activités agricoles et non agricoles et en ne laissant personne de côté. Pour y parvenir, il convient d’améliorer les orientations données, d’aider les gouvernements et les autres parties prenantes et de cibler les activités normatives et les programmes de terrain de la FAO sur les enjeux relatifs à la jeunesse afin de renforcer la participation des jeunes aux processus décisionnels et leur accès à l’éducation, à des emplois décents et à des services ruraux. Le Plan d’action en faveur des jeunes ruraux contribue principalement aux ODD 1 (élimination de la pauvreté), 2 (élimination de la faim) et 8 (croissance économique durable et travail), ainsi qu’aux ODD 4 (éducation), 5 (égalité entre les sexes), 6 (eau), 7 (énergie), 13 (mesures relatives à la lutte contre le changement climatique), 10 (réduction des inégalités), 11 (villes et communautés durables),  14 (via aquatique), 15 (vie terrestre) et 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs).

Télécharger librement votre exemplaire du Plan d’Actions sur ce lien.

Dites-nous en commentaires ce que vous en pensez ! Et partagez surtout cette publication sur vos réseaux sociaux…

 

Crystal Agro Business
Crystal Agro Business

Crystal Agro Business est une entreprise qui accompagne les fermes agricoles dans leur gestion ainsi que les start-ups pour l’amorçage de leurs activités en appuyant surtout les dynamiques de levée de fonds pour les entrepreneurs agricoles. Nous sommes spécialisés sur les chaines de valeur agricoles, de la Ferme à l’Assiette.

Publications: 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *